Changer de région

La filière céréalière

La Transformation

Une vingtaine d’entreprises assure la production de farine, de semoule, de malt ou encore d’aliments du bétail. Des établissements de semences sont également présents. Le tout génère de la valeur ajoutée.

Les céréales, quelles qu’elles soient, ne sont pas consommées en l’état. Elles subissent des transformations destinées à fabriquer de la farine, du malt, de la semoule, des pâtes alimentaires ou encore des aliments pour le bétail et les animaux domestiques.

Le riz par exemple doit être séché, décortiqué, blanchi, étuvé et trié avant de pouvoir être consommé.

Le Languedoc-Roussillon compte une vingtaine de sites de transformation dans les domaines de la meunerie, du riz, de l’alimentation pour animaux, de la brasserie, de la boulangerie, de la viennoiserie, de la pâtisserie, de la biscotterie.

Ces activités permettent de capter de la valeur ajoutée et de générer des emplois. Elles participent également au rapprochement entre les agriculteurs et les consommateurs finaux. C’est notamment le cas dans le domaine de la boulangerie artisanale, particulièrement dense dans la région.

Les différents acteurs de la transformation sont approvisionnés par des céréales produites dans la région mais pas exclusivement.

A l’inverse, des céréales produites ici peuvent être valorisées dans des industries extérieures à la région. Elles peuvent prendre aussi le chemin de l’exportation au départ des ports de Sète et de Port-la-Nouvelle. Ces deux ports régionaux servent également de tremplin à l’exportation de céréales en provenance d’autres régions.

La production de semences de céréales, indispensable pour assurer les semis et garantir les futures récoltes, emprunte une voie industrielle différente de celle des céréales destinées à l’alimentation humaine ou animale. Mais les exigences de qualité et de traçabilité ne sont pas moindres. La région compte plusieurs sites industriels spécialisés, assurant la réception, le tri, le traitement et le conditionnement des semences. C’est là aussi une source de valeur ajoutée.

Les métiers de la collecte, du stockage et de la transformation des céréales génèrent environ 6 400 emplois équivalents temps plein. Si l’on ajoute les 2 600 emplois induits par la production, la filière céréalière et ses 9 000 emplois est un vecteur de vitalité sur le territoire.

Retrouvez la carte des collecteurs et industries de transformation de céréales en Languedoc-Roussillon en cliquant ici.

FranceAgriMer FranceAgriMer Site du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire
Carte des régions française Nord-Pas-de-CalaisPicardieHaute-NormandieBasse-NormandieIle-de-FranceChampagne-ArdenneLorraineAlsaceBretagnePays de LoireCentreBourgogneFranche-ComtéPoitou-CharentesRhône-AlpesAquitaineMidi-PyrénéesLanguedoc-RoussillonPacaAuvergne

Survolez la carte et sélectionnez votre région*

languedoc_roussillon

*Les régions Corse et Limousin ne sont pas disponibles