Changer de région

Édito

« Une longue histoire, passée et à venir »


« Le bassin méditerranéen est le berceau historique de la production de céréales en Europe et dans le Monde. Leur présence est à la fois ancestrale et naturelle, à commencer par le blé dur. Cette céréale trouve dans notre terroir et sous notre climat les meilleurs ingrédients pour exprimer tout son potentiel qualitatif, au prix de rendements limités. C’est là que la sélection variétale et l’agronomie entrent en jeu pour conjuguer qualité et productivité, garantir au mieux le revenu des agriculteurs et perpétuer la production. C’est ainsi que nous pouvons continuer de satisfaire nos clients que sont les entreprises agroalimentaires présentes dans la Région, sinon aux portes de la Région. La consommation de semoule et de pâtes alimentaires, deux produits issus à 100 % du blé dur, ne cesse d’augmenter. Sur le seul pourtour méditerranéen, la demande est promise à se développer très fortement dans les années et décennies à venir. Pour relever ce défi, le Languedoc-Roussillon dispose de tous les atouts, à commencer par la recherche fondamentale avec l’Inra de Montpellier ainsi que l’appui technique et la recherche appliquée autour d’Arvalis-Institut du Végétal. Nous avons les semenciers spécialisés et la production de semences nécessaires pour approvisionner les agriculteurs, y compris ceux d’autres régions productrices de blé dur. Les organismes collecteurs offrent un maillage idéal du territoire, assurant le stockage et la logistique de transport. Les infrastructures portuaires de Sète et de Port-la-Nouvelle nous ouvrent l’accès aux marchés de l’Afrique du Nord. Ces pays reconnaissent toujours davantage notre marque de fabrique en matière de blé dur, depuis la création de variétés jusqu’à la production. Cet état de fait doit nourrir de plus amples échanges économiques réciproques et durables. La consommation de céréales biologiques augmente ? Nous avons le terroir, le climat, les producteurs et l’organisation pour y répondre. La volonté, l’adaptabilité et la diversité sont en nous. Si le blé dur est la céréale maîtresse de la Région, il n’occupe pas pour autant tout l’espace, ni agricole, ni promotionnel. La culture de blé tendre a ses arguments à faire valoir, tant au niveau des assolements, des filières et des outils industriels en place que des centaines d’artisans boulangers à servir. Il y a aussi le riz, une production très spécifique, qualitative et particulière, sans lequel le Languedoc-Roussillon ne serait pas tout à fait le Languedoc-Roussillon, avec le riz les pieds dans l’eau et le blé dur les épis au soleil et au vent. Les politiques agricoles, locales, nationales et européennes, devront bien évidemment tenir compte de tous ces enjeux qui combinent diversité des territoires, valeur ajoutée agricole partagée et ambitions régionales ».

Jean-François Gleizes

Délégué Passion Céréales en région Languedoc-Roussillon

FranceAgriMer FranceAgriMer Site du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire
Carte des régions française Nord-Pas-de-CalaisPicardieHaute-NormandieBasse-NormandieIle-de-FranceChampagne-ArdenneLorraineAlsaceBretagnePays de LoireCentreBourgogneFranche-ComtéPoitou-CharentesRhône-AlpesAquitaineMidi-PyrénéesLanguedoc-RoussillonPacaAuvergne

Survolez la carte et sélectionnez votre région*

languedoc_roussillon

*Les régions Corse et Limousin ne sont pas disponibles